18.06.2021

Bienvenue au TO


Le Sommet international Biden / Poutine aura lieu la semaine prochaine au parc La Grange, là où réside le Théâtre de l'Orangerie. Cette situation exceptionnelle influence de manière considérable la préparation de notre saison, les aménagements extérieurs et les répétitions de notre premier spectacle de la saison. 

Notre participation à la Fête de la musique, initialement prévue le 17 juin est repoussée au 18 au soir. Pour les autres événements nous vous prions de prêter attention aux informations sur notre nouveau site web. D’ailleurs lui aussi ressent l’agitation autour du parc La Grange et produit ainsi plusieurs petits bugs typiques des nouveaux nés informatiques... Nous vous prions de nous en excuser. Notre billetterie générale sera mise en ligne dans quelques jours.

À Propos

Le dualisme entre science et monde sensible, matière brute et vivante, approche rationnelle et animisme, raison analytique et sensibilité immersive, est une opposition stérile qui perpétue une pensée binaire, empêchant une alliance féconde des possibles non encore imaginés. La Petite Serre du TO devient ainsi le laboratoire dans lequel de nouvelles formes de vie nous interpellent.

Inspirée des bestiaires médiévaux et des observations de notre planète à l’ère de l'Anthropocène, l’installation est une compilation de créatures et d’objets hybrides de notre temps, rassemblés en une collection au croisement du monde animal et du règne technologique.

Une partie de notre environnement est naturelle, l’autre ne l’est plus. Des spécimens s’y propagent de façon exponentielle et coexistent avec nous. Un agglomérat de plastique qui ressemble à s’y méprendre à un caillou, une fordite - résidu de peinture automobile découpée et polie utilisée pour de la décoration ou de la joaillerie -, un arbre d'antennes, un Tamagotchi, un chien robot de surveillance, etc. Tout cela se mélange et crée une nouvelle réalité : encore naturelle, ou plus tout à fait ?

Ce bestiaire de l’Anthropocène cherche à capturer ce moment précis où la biosphère et la technosphère fusionnent et se rejoignent en un nouveau corps composite. Quelles autres créatures peuplent le bestiaire de ce début de XXIe siècle ?

Nicolas Nova est un chercheur franco-suisse, socio-anthropologue, commissaire d’exposition, et professeur associé à la Haute école d’art et de design de Genève, où il aborde l’ethnographie, l’histoire des cultures numériques et la recherche en design.

DISNOVATION.ORG est un collectif artistique et groupe de travail initié en 2012 par Nicolas Maigret et Maria Roszkowska. Au croisement entre art contemporain, recherche et hacking, ils développent des situations d’interférence, de débat et de spéculation visant à questionner les idéologies techno-positivistes dominantes et à stimuler l’émergence de récits post croissance.

www.nicolasnova.net

www.disnovation.org

Avec le soutien du Département de la culture et de la transition numérique de la Ville de Genève et de la Fondation Ernst Göhner

Distribution

Nicolas Nova & DISNOVATION.ORG (Maria Roszkowska et Nicolas Maigret)

Prochainement