18.06.2021

Bienvenue au TO


Le Sommet international Biden / Poutine aura lieu la semaine prochaine au parc La Grange, là où réside le Théâtre de l'Orangerie. Cette situation exceptionnelle influence de manière considérable la préparation de notre saison, les aménagements extérieurs et les répétitions de notre premier spectacle de la saison. 

Notre participation à la Fête de la musique, initialement prévue le 17 juin est repoussée au 18 au soir. Pour les autres événements nous vous prions de prêter attention aux informations sur notre nouveau site web. D’ailleurs lui aussi ressent l’agitation autour du parc La Grange et produit ainsi plusieurs petits bugs typiques des nouveaux nés informatiques... Nous vous prions de nous en excuser. Notre billetterie générale sera mise en ligne dans quelques jours.

À Propos

Un village campagnard accueille la passion d’Aline, sage et pieuse, et de Julien, riche fils du syndic et meilleur parti du village. Elle tombe éperdument amoureuse, lui ne cherche qu’à apaiser sa faim. Abandonnée, enceinte, Aline, éprise--, commet un crime. L’amour entre dans le cœur sans qu’on l’entende mais une fois dedans, il ferme la porte derrière lui, nous rappelle Ramuz. Aline est une figure, malheureusement pas vraiment victorieuse, sur le long chemin de l’indépendance féminine. Hommage à celles qui n’ont pas encore pu atteindre la liberté.

D’après Aline, premier roman de Charles Ferdinand Ramuz publié en 1905, Thierry Romanens et le trio jazz Format A’3 nous donnent à entendre avec panache et rythme la force des mots de l’auteur romand dont l’écriture, proche de la terre, évoque le terroir local et le parlé savoureux de ses habitant·es. La forme poétique propose une traversée des élans du cœur. La langue de Ramuz fait résonner l’universel dans le local, et enchaîne les registres, tantôt loufoque, tantôt poétique, tendre, dramatique.

Ne vous fiez pas à ce titre, finalement, peu de lien avec la chanson de Christophe sortie en 1965. Il y a comme une ironie douce-amère, un enthousiasme malgré la fin tragique, car comme on le sait : les histoires d’amour finissent mal, en général... mais on adore ça.

Distribution

Thierry Romanens et Robert Sandoz

  • Thierry Romanens

    jeu, mandoline

  • Alexis Gfeller

    jeu, piano

  • Fabien Sevilla

    jeu, contrebasse

  • Patrick Dufresne

    jeu, batterie

  • Chœur

    Chorale A&M

  • Cheffe de chœur

    Fanny Anderegg

  • Mise en scène

    Thierry Romanens et Robert Sandoz

  • Conception, adaptation et écriture

    Thierry Romanens

  • Composition musicale

    Thierry Romanens et Format A’3

  • Scénographie et création costumes

    Kristelle Paré

  • Stagiaire

    Juliette Ferranet

  • Costumière

    Tania D'Ambrogio

  • Création masque

    Judith Dubois

  • Accessoires

    Tania D'Ambrogio, Cédric Matthey, Kristelle Paré

  • Construction décor

    Cédric Matthey, Alec Rohner

  • Direction musicale

    Alexis Gfeller

  • Son

    Bernard Amaudruz

  • Lumière

    William Fournier

  • Habilleuse

    Justine Chappex

  • Collaboration artistique

    Jérôme Meizoz

  • Aide production

    Nina Vogt

  • Administration

    Marianne Caplan

  • Production

    Salut la Compagnie

  • Coproductions

    TKM - Théâtre Kléber-Méleau, Equilibre – Nuithonie

  • Soutiens

    Canton de Vaud, Ville de Vevey, Loterie Romande, Suisa, SIS, Migros pour-cent culturel, Fondation Ernst Goehner, Fondation Leenaards, Fondation Regamey

Le site de Thierry Romanens

Prochainement